La paille pour construire

La paille est  un matériau écologique, bon marché, adapté à la construction et très isolant.

La paille est un matériau à la fois :

  • bon marché (c’est la matière ligneuse la moins chère),
  • le matériau le plus économe en énergie grise, car elle est encore considérée comme un déchet de culture,
  • très adaptée à la construction, en particulier sous forme de bottes,
  • résistante au feu.

Les grandes caractéristiques

Tout comme le chanvre, elle ne supporte pas trop l’humidité. Lors du stockage, il faut donc veiller à ce que les ballots restent bien au sec. Les fondations doivent être réalisées de manière à n’avoir aucune remontée capillaire. De même, il est important d’avoir une avancée de toit plus importante, d’au moins 50 cm.

Elle est peu sensible aux insectes et rongeurs : il est établi que seules les termites sont capables de digérer la cellulose constitutive de la paille. Les rongeurs n’y trouvent aucun élément nutritif (si le grain est bien récolté, la botte de paille en est exempte).

Les ballots de paille, petites bottes avec de la ficelle en sisal, sont faciles à porter. Cela permet un chantier accessible à tous. Il y plusieurs techniques, en mur porteur ou non porteur avec une ossature bois, ce dernier étant plus accessible aux auto-constructeurs.

Une fois enduit, le mur de paille résiste très bien au feu. La paille a passé avec succès les tests de sécurité au feu pour les bâtiments recevant du public.

L’essor de la construction en botte de paille

Cette technique de construction est en pleine recrudescence aujourd’hui en France. Elle est mise en œuvre essentiellement par des auto-constructeurs. Même si un réseau de professionnels commence à voir le jour, il n’existe pour l’instant en France pas de DTU sur le matériau paille ce qui rend plus difficile la possibilité d’offrir une garantie décennale.

La maison Feuillette : une vieille dame en pleine forme

La construction en botte de paille est utilisée depuis plus de 100 ans au États-Unis.

À Montargis (Loiret), la maison Feuillette (du nom de son constructeur) a été bâtie en 1921 en ballots de paille sur ossature bois, comme prototype pour la reconstruction des fermes et habitations paysannes au lendemain de la guerre. Elle est toujours en bon état et habitée.

En 1921, le magazine La Science et la Vie fait paraitre un article sur la construction de cette maison. A ce sujet, la magazine Science & Vie nous a accordé l’autorisation de vous diffuser une copie cet article tiré du numéro 56 (attention le document est lourd: 5mo).

La Science et la Vie - n°56 – 1921 – article rédigé par Gustave Lamache

L’enquête paille

Aujourd’hui, de nombreuses constructions paille sont déjà réalisées ou en cours de construction. En partenariat avec le Réseau français de la construction en paille (les Compaillons), l’association Empreinte a lancé en 2007 une enquête nationale visant à recenser ces expériences ou projets.

Lire les premiers résultats

Références & bibliographie

- Bâtir en paille, André de Bouter, éditions la Maison en Paille
- Entre Paille et Terre, Tom Rijven, éditions goutte de sable
- Construire en botte de paille, Film de Heidi Snel
- Le Réseau français de la construction en paille http://www.compaillons.org a vocation à promouvoir ce type de construction, à regrouper professionnels, associations, auto constructeurs et à essayer de répondre aux différentes questions (ex : assurance, technique de construction…)

Coup de coeur

Une vidéo de la création d’un igloo de paille à Saint-Martin: quand la paille se prête à l’art, à l’architecture … installation

Comments are closed.